Historique

En 2015, je découvrais l’art de la distillation avec Matthieu Frecon. L’idée de partager ma passion du voyage dans ses singulières saveurs prend forme. Ainsi, en 2018, la distillerie artisanale “Les Eaux de Mahé” largue les amarres et vogue vers les aventures. Aujourd’hui, je sélectionne des épices fines pour en saisir leur essence et retrouver leur saveur brutes. Avec ces breuvages, je vous propose un voyage original à travers le monde, ses arômes, son histoire.

L’atelier

atelier

L’atelier est installé dans une bergerie, sur les hauteurs de Saint-Affrique, en Aveyron. Il a fallu répondre à certaines contraintes afin d’obtenir le statut indispensable aux distillateurs, celui d'”entrepositaire agréé”. Contraintes administratives et aménagements effectués, j’obtiens l’agrément en 2019 et je peux commander le matériel…

infos et actus concernant l’atelier de distillation…

Les épices

Poivre noir de Kampot

Attentif à la bonne qualité des épices et de leur provenance, certaines proviennent de France comme la fleur d’oranger ou même le combava quand cela est possible. Je m’approvisionne uniquement chez des spécialistes passionnés du goût et du voyage.

Epices travaillées à l’atelier…

Le procédé

alambics

Pendant plusieurs semaines, les épices macèrent et diffusent leurs arômes dans un alcool de blé biologique. Ensuite, selon l’épice, une double distillation est réalisée afin d’en concentrer et d’en affiner les saveurs. Le caractère susceptible de l’alcool est adoucit par des distillations menées lentement, dans des alambics portugais à repasse en cuivre, suivi d’un repos de plusieurs mois.

Mes engagements

Je n’utilise que de l’eau de source, aucun additif ni colorant artificiel dans mes boissons. Le sucre de canne et l’alcool de blé utilisés sont biologiques. Je stock mes produits dans des cuves en verre ou en inox.
Attentif à la bonne qualité des épices et de leur provenance, je m’approvisionne uniquement chez des spécialistes passionnés du goût et du voyage.
Je suis en mesure de demander le label “AB” (agriculture biologique) mais je ne préfère pas pour le moment.
Adhérent à l’association alambic, syndicat des distillateurs indépendants (AASDI).